Vermifuger son cheval

Chez les chevaux, la première cause de mortalité est la colique intestinale, pouvant être d’origine parasitaire. Il est vivement conseillé de prendre les parasites intestinaux au sérieux!

On désigne « les parasites » , les êtres vivants qui vivent au détriment d’un autre. Chez les chevaux, on utilise ce langage couramment pour désigner les vers digestifs, principalement les vers ronds ( nématodes) et les vers plats (cestodes et trematodes). 

Ces parasites se multiplient en utilisant l’organisme du cheval, suivant un cycle assez semblable pour la plupart d’entre eux. `

Les oeufs et les larves sont présents partout dans l’environnement du cheval qui les ingère lorsqu’il mange. Après différentes migrations dans l’organisme, ces larves se transforment en adultes puis se localisent dans le tube digestif. Ces adultes produisent alors de nouveaux oeufs qui seront rejetés dans le milieu extérieur avec les crottins.

Ce cycle recommence ...et ainsi de suite !